Conseils pour pratiquer le Yoga avec les enfants

Vous pouvez être parent et continuer à pratiquer votre routine quotidienne de yoga, à condition d’amener votre enfant à participer à la séance. C’est amusant, stimulant et gratifiant !

Je ne suis pas professeure de yoga. Je suis une maman qui aime faire du yoga. J’avais l’habitude de faire des séances d’une heure toute seule, mais depuis que j’ai ma fille, j’ai de la chance si j’en fais 10 minutes. Afin de satisfaire mon propre désir de pratiquer, j’inclus ma fille dans ces séances d’une manière ou d’une autre.

Ma fille a 4 ans, mais elle m’a vue sur mon tapis de façon semi-régulière pendant la majeure partie de sa vie. Ceux qui ont essayé avec de jeunes enfants savent que cela signifie généralement que vous devenez un cadre d’escalade pour votre enfant, ce qui est assez amusant pendant quelques minutes mais ne permet pas de réaliser beaucoup de positions de yoga bénéfiques – à moins que vous ne soyez un pro de l’acroyoga !

Jusqu’à ce que ma fille ait deux ans et demi ou près de trois ans, je n’ai pas vraiment introduit l’idée qu’elle fasse du yoga, à moins qu’elle ne vienne naturellement imiter mes positions sur le tapis, auquel cas je l’encourageais et louais ses tentatives.

J’ai progressivement introduit l’idée de faire du yoga ensemble en lui mettant un tapis séparé et en l’invitant à se joindre à moi et à copier mes mouvements. Cela fonctionne avec plus ou moins de succès, selon son humeur, mais je n’en fais pas tout un plat si elle s’éloigne ou si elle est distraite. Je la félicite lorsqu’elle tient bien une position ou qu’elle essaie d’imiter ce qu’elle me voit faire, mais sans insister sur le fait que les choses sont bonnes ou mauvaises.

Il faut que ce soit amusant et que ce soit quelque chose que vous faites parce que cela vous fait du bien.

Personnellement, j’aime que la pratique du yoga englobe le sentiment de bonté envers soi-même et envers les autres et ma fille aime vraiment commencer ou terminer une pratique en se disant Namasté l’une à l’autre et en répétant parfois une phrase telle que « le divin en moi reconnaît respectueusement le divin en vous », mais bien sûr, cela ne conviendrait pas à tout le monde. Faites simplement ce qui vous semble bon et confortable pour vous et votre enfant.

D’après mon expérience, les enfants resteront plus facilement sur leur tapis si la séquence de yoga est racontée en une histoire avec des actions à jouer qui créent les positions. Si, comme moi, vous ne savez pas par où commencer pour enseigner le yoga de cette manière, il existe de superbes canaux Youtube à suivre qui le font pour vous. Celui que ma fille et moi aimons le plus est le Cosmic Kids Yoga. Ces séances gratuites sont de durées variables et les histoires sont vraiment amusantes et différentes selon les goûts ou l’humeur de votre enfant. Cela aide vraiment à les garder intéressantes pour lui.

Je pense que ce qu’il faut retenir, c’est qu’il faut que ce soit amusant et qu’ils puissent choisir de le faire ou non, et que, en tant que parents, vous ne devez pas vous inquiéter ou vous accrocher à l’idée que votre enfant s’implique ou non.

S’ils vous voient vous amuser, il y a de fortes chances qu’ils veuillent essayer !

Katrina Knighton | Rédactrice, Ostéopathe

Ostéopathe diplômée en Angleterre. Depuis quelques années elle pratique et habite dans le sud de la France.

What's your reaction?

Copy link