Comment porter un masque en toute sécurité

Il y a des gestes qui sauvent, d’autres qui servent à se protéger. Aujourd’hui, je vous explique comment se servir d’un masque en toute sécurité.

Que ce soient des masques faits maison, chirurgicaux ou Ffp2/Ffp3, qui sont les plus sûrs, chaque masque protège s’il est bien utilisé. Il est clair qu’un masque doit être imperméable. Pour le vérifier, vous pouvez faire un test avec un briquet allumé devant votre bouche. Essayez d’éteindre la flamme, si vous y arrivez, votre masque n’est pas imperméable.

 

Il faut penser qu’un masque vous évite de mettre vos mains au visage en général donc même un simple masque, bien porté, constitue déjà un geste barrière.

 

Le masque est personnel, il est normalement à usage unique. Toutefois, par manque de matériel sanitaire, nous sommes aujourd’hui contraints de l’utiliser plusieurs fois, ce qui augmente les risques de contamination à chaque manipulation.

Voici les règles à respecter pour l’utiliser correctement:

1) Le masque se met avec des mains propres désinfectées.

2) Il se manipule par les élastiques ou les lacets. On ne touche jamais l’intérieur (pour les masques chirurgicaux bicolores, l’intérieur est blanc)

3) Le masque doit être le plus étanche possible, c’est-à-dire bien serré au niveau du nez et en-dessous du menton. Les côtés doivent être assez serrés.

4) Une fois mis sur le visage, on ne touche pas l’extérieur, c’est l’endroit le plus contaminé.

5) Après avoir mis le masque, on se désinfecte les mains de nouveau.

6) Quand nous n’en avons plus besoin, on se désinfecte les mains.

7) On retire son masque par les élastiques ou lacets.

8) On jette le masque à la poubelle. Si nous devons le réutiliser, on le range dans un endroit bien aéré où personne ne le touche. Il devra rester ainsi environ 7 jours ou 12h après les avoir désinfectés avec une solution hydroalcoolique (>70%) avant de pouvoir les réutiliser. On ne met pas un masque utilisé au fond de son sac à main ou dans sa poche.

9) Puis, on se désinfecte les mains ou on les lave pendant 20 secondes avec du savon et de l’eau chaude.

Fabienne Bonvin Prongué | Rédactrice, Infirmière

Ancienne infirmière instrumentiste au CHUV en Suisse. Formée aux règles d’hygiène et d’asepsie ainsi qu’aux différents dispositifs médicaux de protection.

Copy link