Cinq conseils pour trouver le sommeil

Les changements de rythme, de niveau de stress provoqués par la crise sanitaire affectent votre sommeil et donc, votre état général. Heureusement, il est possible d’y remédier simplement.

Vous êtes sujet à l’anxiété ? Cela s’est révélé ou s’est aggravé depuis le début de la pandémie ?

C’est tout à fait NORMAL. Le confinement peut avoir des effets négatifs sur notre sommeil : difficultés à s’endormir, cauchemars, sensation de fatigue malgré la réduction des efforts journaliers. L’anxiété, qui nous tient éveillés au moment où nous sommes censés “relâcher la pression”, au moment de l’endormissement, est principalement due au surplus d’informations négatives quotidiennes (nombre de décès, de patients hospitalisés, etc.). 

Le confinement, comme l’explique Françoise Vecchierini, neuropsychiatre du Centre du sommeil et de la vigilance à l’Hôpital Hôtel-Dieu à Paris (France), « peut être considéré et vécu, par certains, comme un stress traumatique ». L’arrivée du virus, la vitesse de sa propagation, les mesures prises pour se protéger ont entraîné un changement de vie radical, voire brutal.

Tous ces éléments peuvent participer au développement de l’anxiété, nous déstabiliser et ainsi devenir des facteurs de stress supplémentaires qui entrent dans notre conscient et/ou notre inconscient en perturbant notre sommeil. lls peuvent même avoir une incidence sur notre peau, qui réagit très étroitement à la qualité de notre sommeil. 

Alors, pour aller mieux, voici 5 conseils clés qui vous aideront à trouver un sommeil réparateur.

1. Soyez régulier

Si vous ne travaillez plus en ce moment, continuez tout de même de mettre un réveil afin de créer une régularité. Que vous ayez besoin de quatre, huit ou dix heures de sommeil, essayez de garder une habitude dans votre esprit. 

Couchez-vous à la même heure afin de ne pas dérégler votre horloge biologique.

Lors d’un jour sans obligation particulière, privilégiez la sieste de l’après-midi plutôt qu’une grasse matinée. Si vous êtes tenté de repousser l’heure de votre réveil parce que vous avez passé une mauvaise nuit par exemple, sachez qu’une somnolence entre deux sonneries n’est malheureusement pas réparatrice et, au contraire, a plutôt tendance à vous mettre dans une situation de stress dès le matin. Idéalement, levez-vous dès la première sonnerie, accompagné d’une musique agréable qui vous plaît. Pour ma part c’est Al Green qui m’accompagne dès le matin (Simply Beautiful). 

Essayez au maximum de continuer à vous habiller normalement afin d’aider votre esprit à dissocier les différents moments de la journée.

2. Multipliez les activités

Varier vos occupations vous permettra de rompre avec une fatigue constante. Vous pouvez alterner entre activités manuelles, lecture, cuisine ou séries disponibles sur des plateformes de streaming.

Essayez de bouger votre corps sans forcément que cette activité vous demande beaucoup d’énergie. Vous pouvez par exemple réaliser des étirements (idéalement à la lumière du jour pour permettre à l’horloge biologique de se situer dans le temps plutôt que le soir, ce qui pourrait vous empêcher de dormir).

3. Maîtrisez vos appareils électroniques

Si vous utilisez des appareils électroniques le soir, pensez à enclencher vos filtres anti-lumière bleue à partir de 22 heures pour protéger vos yeux. Comme l’explique Claude Gronfier (neurobiologiste à l’Inserm spécialiste des effets de la lumière sur les rythmes biologiques), la lumière bleue des écrans contribue au dérèglement de l’horloge biologique car elle empêche la sécrétion de mélatonine, substance chimique facilitant le sommeil qui n’intervient que dans l’obscurité. De manière plus générale, il est conseillé d’éviter tout écran au moins une heure avant le coucher ! 

Si votre téléphone vous sert aussi de réveil, pensez à le mettre sur “mode avion”. Ainsi vous ne subirez pas les ondes et les éventuelles lumières de mails/sms qui pourraient nuire au bon déroulement de votre nuit.

4. Faites baisser votre température corporelle

Afin de s’endormir rapidement et efficacement, la température de notre corps devrait baisser d’environ un degré. Ne prenez pas de douche chaude avant de vous coucher et ne pratiquez pas de sport. Au contraire, passez-vous le visage sous l’eau fraîche.

Pensez à aérer la chambre afin de purifier la pièce et garder une température fraîche.

5. Pratiquez un geste détente

Afin de dormir plus sereinement, il est recommandé de se coucher apaisé. Pensez à vous protéger des informations négatives qui pourraient compliquer votre endormissement. Pour vous détendre, vous pouvez pratiquer une séance de relaxation avant de vous endormir, lorsque vous êtes déjà allongé.e.

Les Mudras sont des gestes des mains inspirés des danses traditionnelles indiennes et que vous pouvez retrouver sur les statues de Bouddha. C’est une pratique qui a pour but d’améliorer votre bien-être physique et mental. Vous pouvez utiliser une Mudra anti-stress : joignez vos mains et entrelacez vos doigts. Posez-les sur votre coeur ou sur votre ventre. Respirez et écoutez-vous, calmement. La détente arrive instantanément.

Céline Laguionie | Rédactrice, Facialiste

Facialiste, spécialisée dans les soins et massages du visage. Soulage les maux contemporains en entreprises et chez les particuliers.

Copy link